Vers une autre façon de consommer la mode

par Sabrina

Des ouvriers qui travaillent dans des conditions inadmissibles, des ressources naturelles sur-exploitées, un dressing qui déborde… il est impossible aujourd’hui de garder des oeillères face à la catastrophe que représente notre (sur)consommation de la mode.

J’ai créé ce blog en mars 2009, quelques mois après avoir terminé mes études. À cette époque, je cherchais mon premier emploi et j’avais du temps libre. L’idée de départ était de partager les nombreuses réductions et bons plans que je recevais par e-mail. Et puis, petit à petit, les articles se sont diversifiés. J’ai commencé à proposer des sélections shopping, ce qui me poussait à passer beaucoup, beaucoup de temps à surfer sur les sites de e-commerce dédiés à la mode.

À cette période là, j’étais aussi une grosse consommatrice de mode et particulièrement de fast-fashion. Toujours à la recherche de bonnes affaires à petits prix puisque, bien entendu, je n’avais pas d’énormes moyens. J’étais de celles qui posent une demi-journée pour profiter du premier jour des soldes. Attention, je n’en étais pas au point de finir le mois dans le rouge ! Mais, petit à petit, vers 2013-2014, j’ai commencé à ne plus être à l’aise avec le fait d’accumuler autant de choses (vêtements, chaussures, sacs…). C’est aussi à cette période-là que j’ai commencé à regretter tout cet argent dépensé inutilement. Inutilement parce que, bien entendu, la plupart des choses que j’achetais restaient dans mon armoire.

C’est finalement en 2015 que j’ai drastiquement réduit mes dépenses, lorsque je me suis retrouvée en transition professionnelle. J’en reparlerai dans un article dédié, mais c’est (seulement) en 2015 que j’ai commencé à tenir un budget. Et quel changement ça a été dans mes finances et ma façon de consommer en général ! On devrait tous apprendre à gérer un budget. Cela permet d’avoir les clés pour dépenser intelligemment tout en épargnant pour ses projets futurs et en se faisant plaisir.

Vers un dressing minimaliste et plus éthique

Chemin faisant, les publications se sont faites plus rares par ici. Au départ, j’ai mis cette absence sur le compte du manque de temps suite au nouvel emploi que j’avais commencé. Et puis plus le temps passait, plus j’étais obligée d’admettre que je ne me reconnaissais plus dans cette façon de consommer que j’avais quelques années auparavant. Je n’avais plus envie de parler de bons plans shopping ou de mettre en avant des enseignes de fast-fashion parce qu’aujourd’hui, j’ai envie d’un dressing minimalistemoins de pièces et de meilleure qualité. J’ai envie de bons basiques, qui correspondent à ma morphologie et qui s’associent entre eux pour éviter les longues minutes d’hésitation au moment de m’habiller. Et puis, je n’ai vraiment plus envie d’un dressing qui déborde.

Dans cette optique, il me semble qu’acheter moins va de paire avec acheter de façon plus éthique. Depuis 2015, j’ai supprimé les cosmétiques conventionnels de ma salle de bain. La prochaine étape, c’est tout naturellement d’adopter la même philosophie sur la mode : acheter des pièces de marques pour lesquelles la condition humaine et les questions environnementales sont des priorités. Il y a quelques années, c’était compliqué de trouver des marques éthiques avec de jolies pièces. Aujourd’hui, on en trouve de plus en plus, en France et à l’étranger. Elles proposent des pièces fabriquées par des ouvriers qui sont bien traités, payés correctement et avec des matières respectueuses de l’environnement et non-animales.

Je vais donc petit à petit tendre vers mon dressing idéal, minimaliste et plus éthique. Je partagerai par ici le cheminement qui me permettra d’y arriver et les marques éthiques qui auront retenu mon attention.

J’espère que vous apprécierez cette nouvelle ligne éditoriale et que vous continuerez de suivre mon Carnet de shopping pour un dressing minimaliste et éthique.

 

Et vous, ça vous tente un dressing minimaliste ? Est-ce que l’origine et la composition de vos vêtements sont importants pour vous ?

2 commentaires

Laure 22 novembre 2018 - 11:24

Coucou, à la suite de mon déménagement en Allemagne, j’ai dû faire faire un sacré régime à mon dressing… Moi aussi, la démarche de mieux consommer la mode m’interroge, surtout que je dois partager mon budget avec mon bébé… J’ai donc décider d’acheter moins mais mieux pour moi, des pièces de meilleures qualité mais aussi plus flatteuses pour ma silhouette… Je vais donc te suivre avec plaisir dans cette démarche. Bises

Reply
Sabrina 22 novembre 2018 - 16:43

Coucou Laure ! Merci d’avoir pris le temps de partager ton expérience. Effectivement, le déménagement c’est l’occasion parfaite de faire un tri. Je procrastine d’ailleurs et attend avec impatience de pouvoir déménager (j’espère avant la fin d’année) pour enfin faire un vrai tri. Avoir d’autres objectifs permet également de restreindre son budget shopping sans trop de regrets. Le plus dure est finalement de trouver de vraies alternatives éthiques qui soient jolies et qui soient abordables. Ravie que tu me suives dans cette démarche en tout cas ;) Bises.

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.