Île de Brač en Croatie : entre culture, nature et farniente

par Sabrina

L’île de Brač (prononcer « bratche ») est la troisième île de Croatie de par sa superficie. C’est aussi l’une des îles les plus réputées de la Croatie et la plus proche de Split. On peut la rejoindre en moins d’une heure en bateau. Beaucoup de touristes s’y rendent pour la journée lorsqu’ils n’ont que peu de temps. Nous avons choisi de séjourner à Supetar, sur la côte nord de l’île. Il s’agit de la plus grande ville de l’île et elle est aussi son centre administratif, culturel, économique et touristique.

Hors saison, c’est l’endroit idéal pour profiter de l’animation d’un centre-ville tout en savourant la douceur de vivre insulaire, entouré d’une nature intacte. Tout y est à proximité et facilement accessible à pieds : restaurants, cafés, marché, boutiques, agences touristiques, plages… De là, on peut facilement rayonner vers les autres villages.

Nous sommes arrivés par le joli petit port de Supetar, en plein cœur de la ville. C’est à l’hôtel Osam, à quelques pas de là, que nous avons posé nos valises pour 2 jours et 2 nuit. Une journée de plus n’aurait pas été de trop !

 

L’île de Brač côté culture

_____

Nous avons consacré la première journée à la visite de Supetar. Dans le guide gratuit proposé par l’office de tourisme,on retrouve un itinéraire pour partir à la découverte du riche patrimoine culturel et historique du village.

Île de Brač - Port de SupetarÎle de Brač - Ruelles de Supetar Île de Brač - Ruelle de Supetar

— Les amoureux d’histoire ne manqueront pas le musée de l’île de Brač, l’un des musées les plus visités de Croatie, dont les fondations remontent à 1500 ans avant JC.

— Pour découvrir la richesse culturelle de l’île, c’est à la galerie Iva Rendić qu’il faut se rendre. Cette galerie est le centre de la vie culturelle de la ville et de l’île. On y organise régulièrement des expositions, conférences, présentations de livres, concerts et rencontres littéraires. Elle abrite aussi des œuvres d’art, des sculptures, des reliefs et des croquis d’Ivan Rendić, le célèbre sculpteur croate.

— Le cimetière marin de Supetar vaut lui aussi un détour. On y retrouve des œuvres d’arts de sculpteurs croates célèbres comme Ivan Rendić, né à Supetar et Tome Rosandić, l’auteur du mausolée de la famille Petrinović.

— En plein cœur de la ville, vous ne pourrez pas manquer le complexe composé de plusieurs bâtiments qui dominent le centre de Supetar. Il se compose de l’église paroissiale l’Annonciation de Vierge Marie qui date du XVIII ème siècle de se son musée, de la tour de l’horloge Leroj qui abrite aujourd’hui un atelier d’artiste et d’un bâtiment qui abrite l’école primaire. Le musée de l’église est un petit musée d’art créé en 1991 qui présente une petite collection d’objets religieux, de livres et de tableaux de la paroisse.

Avec seulement 2 jours sur place, nous n’avons pas pu tout voir. Si vous passez plus de temps sur l’île, voici d’autres spots à ne manquer : le désert de Blaca, un désert de pierres glagolitiques ; la grotte du dragon dans le village de Murvica ; Pustinja Blaca, un monastère isolé du XVIe siècle construit à flanc de falaise et le musée de l’huile d’olive dans la petite ville de Skrip (Put ploča 5, Škrip). Il se trouve à 10 minutes en voiture de Supetar.

 

Où faire un plongeon à Supetar ?

_____

Pour se baigner à Supetar, il faut prendre la direction de l’ouest, en longeant la côte. De belles plages de galets s’étendent dans les baies de Vlacica et de Banj. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’eau est propre et cristalline alors que le port n’est qu’à quelques mètres de là. Comme souvent, en Croatie, il n’est pas nécessaire de trouver une plage pour se jeter à l’eau : des escaliers et des rampes sont installés dans les endroits où la baignade est aisée. Il suffit donc d’emprunter la longue promenade aménagée le long de la mer et de s’arrêter lorsqu’on trouve le spot idéal. Si vous préférez vous poser sur une plage, il paraît que la plage de Banj est l’une des plus belles de la Croatie…

 

Sillonner l’île et monter jusqu’au plus haut sommet

_____

Plusieurs villages entourent Supetar de part et d’autre de la côte nord. Parmi eux, ne manquez surtout pas le village de Ložišća, à l’ouest de l’île. Ce village typique d’environ 300 habitants a conservé son aspect traditionnel avec une architecture rurale méditerranéenne épargnée par la vie moderne. Contournez le village pour avoir une vue digne d’une carte postale : vous verrez le village construit à flan de roche avec son église baroque et son impressionnant clocher qui surplombe les maisons qui l’entourent. Il a été imaginé par l’incontournable sculpteur Ivan Rendić et construit dans la seconde moitié du XIXe siècle pour rivaliser avec les paroisses voisines.

Route de l'Île de BračÎle de Brač - LožišćaÎle de Brač - Ložišća

Sur la route qui mène au village de Milna, vous aurez une vue magnifique sur le port du village de Bobovišće. À Milna, nous avons fait un rapide stop sur le joli petit port avant de repartir en direction du sud.

Île de Brač - Village de MilnaLa plupart des touristes qui viennent sur l’île partent directement vers Bol. Il parait qu’elle possède plusieurs plages considérées comme les plus belles de l’Adriatique. C’est le cas notamment de la célèbre plage de Zlatni Rat, au sud de l’île. Sa particularité : sa forme en corne de 600 mètre qui s’avance dans la mer et qui change suivant les courants, les vents et les saisons. Rajoutez à ça sa situation en contrebas d’une pinède et une eau bleu cristalline et vous comprendrez pourquoi elle a plusieurs fois été élue comme la meilleure plage d’Europe.

Si beaucoup se contentent de se rendre sur la plage elle-même, le mieux est d’aller observer cette corne de galets depuis le point culminant de l’île : Vidova gora, la plus haute montagne des îles de l’Adriatique et l’un des plus beaux points de vue de l’Adriatique. Des sentiers de randonnée permettent d’accéder au sommet, mais, si vous n’êtes pas très sportif ou que vous avez peu de temps, optez pour un scooter ou une voiture.

Île de Brač - Vue depuis Vidova goraÎle de Brač - Vue depuis Vidova goraÎle de Brač - Plage de Bol

Où manger ?

_____

Île de Brač - PUB BEER GARDEN

PUB BEER GARDEN (Ul. Petra Jakšića 1, 21400, Supetar): j’avais repéré cette adresse qui propose des hamburgers maison aux recettes locales. Comptez 38 kn le burger. Une bonne adresse si vous avez envie de manger autre chose que du poisson, des pizzas ou des pâtes. Comme son nom l’indique, l’endroit est surtout le paradis des amateurs de bières puisqu’on y trouve une large sélection de bières locales et internationales. Si vous aimez la bière, laissez-vous tenter par la bière locale brassée par le patron.

FAST FOOD JURE (Put Vele Luke bb, 21400, Supetar) : c’est la vue sur la mer de ce petit « restaurant » qui nous a donné envie de nous y attabler alors qu’il ne paye pas de mine. Nous avons été agréablement surpris au point que nous y avons mangé 2 fois. Pas de grande gastronomie au menu, mais du poisson très bien cuit et copieusement servi. Pour deux personnes avec boissons, comptez entre 190 kn et 220 kn (avec une copieuse entrée pour deux).

Voici les autres adresses que j’avais noté : Restoran Ziza (Humcanski Brizi | 7 Min by Car From Supetar, Direction Supetar-Bol, Supetar, Île de Brac 21400), Konoba Vinotoka (Jobova 6, Supetar, Île de Brac), Restoran Punta (Punta 1, Supetar, Île de Brac), Konoba Kopačina (Donji Humac 7, Donji Humac, Île de Brac)

 

Que ramener de l’île de Brač ?

_____

Lorsque l’on habite sur une île, il est indispensable de pouvoir être autonome pour subvenir à ses besoins du quotidien. C’est pourquoi la pêche, l’élevage de bétail et l’agriculture font partie des traditions de l’île. D’ailleurs, vous croiserez certainement des troupeaux de moutons sur l’île. Ils sont élevés pour leur viande et pour leur lait. L’île est aussi réputée pour la production d’olives, de raisins, de figues, de mandarines, de kiwi, de grenades et d’autres fruits. C’est ainsi que vous pourrez déguster et/ou emporter avec vous de l’huile d’olive, du vin, du smutica – du vin rouge mélangé avec lait d’agneau ou de chèvre – ou encore Procip. Il me semble que dans la rue Ul. Petra Jakšića se trouve une petite boutique façon épicerie fine dans laquelle vous pouvez retrouver des produits fabriqués sur l’île (huile d’olive, vin, épices, etc.).

 

L’île de Brač en pratique

_____

Y aller

Pour se rendre sur l’île, il faut embarquer à bord d’un bateau ferry de la compagnie Jadrolinija au départ de Split. Les tickets s’achètent en ligne ou directement au port. Ils sont valables durant toute la journée, c’est vous qui choisissez le bateau que vous prendrez. Hors saison, vous pourrez embarquer sans problème. Il n’est pas non plus nécessaire de réserver son billet longtemps à l’avance. En saison touristique, il est conseillé de réserver à l’avance (ou au plus tard la veille) et de se présenter assez tôt pour être sûre de pouvoir embarquer à l’heure souhaitée. Nous nous sommes installés sur la droite du bateau dans le sens de la marche pour profiter de la vue sur le port de Supetar au moment d’accoster.

Notez que le prix de la traversée varie selon la période, le jour, que vous soyez à pied ou véhiculé. Pour 2 adultes, sans véhicule, la traversée en allée simple a coûté 56 kn. La traversée dure 50 min.

Mon conseil
Si vous arrivez par le port de Supetar, passez par l’office de tourisme pour récupérer le guide de l’île, disponible gratuitement et traduit en français. Il contient des informations sur l’île, les choses à voir et à faire, des suggestions de restaurants mais aussi des cartes et des itinéraires. Vous pourrez aussi obtenir des conseils et recommandations en fonction de vos envies.

Porat 1 – 21 400 Supetar | Email: info@supetar.hr | https://supetar.hr/

Se déplacer

Pour se déplacer sur l’île, il y a des bus mais le plus pratique reste encore de louer un scooter pour être autonome, se balader à son rythme et s’arrêter dès qu’un spot nous plait. Ça grimpe pas mal et ça descend tout autant. Si vous n’avez jamais fait de scooter, il vaut peut-être mieux ne pas vous y essayer sur place. Préférez une voiture et, pourquoi pas, une décapotable pour profiter du soleil ! Pour ceux qui sont à pied, il y a un arrêt de bus juste à la sortie du port de Supetar.

Nous avons loué notre scooter chez M & B d.o.o. (Porat 2, 21400 Supetar). Nous avons choisi au hasard et avons été satisfaits de la prestation. Pour vous donner une idée des prix hors saison, nous avons payé 210 kn la location du scooter pour 1 journée. Le plein en fin de journée nous a coûté 37 kn. https://www.mb-rental.com

Se loger

C’était l’un des petits plaisirs des vacances : séjourner à l’hôtel Osam. Je suis tombée sous le charme de cet hôtel dès que je l’ai repéré sur Booking. Avec sa déco minimaliste et moderne, cet confidentiel et réservé aux adultes est idéalement placé dans le centre historique de Supetar, face à la mer. Le coup de cœur s’est confirmé lorsque nous avons posé nos valises dans l’une de leurs chambres double avec balcon privé. Côté service, l’hôtel Osam propose un sauna et une belle piscine. Leur Roof Top Bar sert des cocktails avec une vue panoramique sur la mer. Parfait pour boire un verre en amoureux.

Je vous recommande chaudement cette adresse pour votre séjour sur l’île de Brač https://www.hotel-osam.com/

Hôtel Osam - Île de Brač Hôtel Osam - Île de Brač

_____

Après 2 jours sur l’île de Brac, nous sommes partis sur une autre île incontournable de la Croatie : l’île de Hvar. Je vous en parlerai dans un prochain article !

2 commentaires

Juliette 5 août 2019 - 14:48

Quel beau voyage ! Vos photos sont magnifiques !

Reply
Sabrina 7 août 2019 - 15:43

Merci beaucoup Juliette ! Ravie que les photos t’aient plu :)

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.