Escapade de 3 jours à Mykonos

par Sabrina
Au mois de mai dernier, nous sommes partis 3 jours pour une escapade à Mykonos. L’île la plus festive des Cyclades n’était pas en tête de liste de nos envies de voyage. Au départ, nous avions prévu de partir dans le sud-ouest de la France. Finalement, une météo maussade en France et l’envie de profiter de la mer ont fait changé nos plans. Après avoir envisagé l’Algarve, à J-3 de notre départ, nous avons finalement opté pour une escapade à Mykonos.

Nous sommes donc partis fin mai pour 3 jours et demi à Mykonos. Si vous vous posez la question, c’est suffisant pour découvrir l’île sans (trop) se presser. Vous le verrez, il y a très peu de choses à visiter. C’est donc une destination idéale pour celles et ceux qui veulent se poser et agrémenter leur séjour de quelques visites.

Escapade à Mykonos

Mykonos est une destination réputée pour être le repère des fêtards, bien qu’ils soient moins nombreux hors saison. Ne vous fiez pas à cette réputation sulfureuse ! Il est aussi possible d’y séjourner pour se reposer, à condition d’y aller hors saison, d’éviter les plages dédiées à la fête et les hébergements à proximité des lieux où la musique bat son plein. C’est aussi une destination très romantique. On peut y profiter de magnifiques couchers de soleil sur la mer, en sirotant un cocktail ou en dînant au bord de l’eau.

Les incontournables de Chora

Mykonos est une petite île de 105m2 qui compte une dizaine de villages. Les deux plus importants sont Chora, la capitale et Ano Mera, un village dans les terres.

Chora (aussi appelée Mykonos) se trouve à l’ouest de l’île. Avec ses maisons blanches et bleues assorties avec le ciel et la mer, il a fait la réputation de Mykonos. Presque tous les sites incontournables de l’île s’y trouvent. Une journée est amplement suffisante pour tous les voir, même en prenant votre temps.

Impossible de ne pas tomber sous le charme de Chora quand on déambule dans son dédale de ruelles dallées et blanchies à la chaux traditionnelle. Partout, des petites maisons blanches aux fenêtres bleues. Lorsque c’est la saison, des bougainvilliers colorés apportent une touche de couleur. Malgré les nombreux bars, restaurants et boutiques installés partout Chora a malgré tout su conserver son âme.

Ruelles de Chora à MykonosRuelles de Chora à MykonosEscapade à Mykonosbougainvilliers mykonos Ruelles de Chora à MykonosEscapade à MykonosEscapade à Mykonos

Les moulins à vent

Le premier hôtel où nous avons séjourné se trouvait à quelques minutes à pied au sud de Chora. En longeant la mer nous arrivions directement au pied des célèbres Moulins de Kato Mili, l’un des lieux incontournables de l’île. 5 moulins à vent se dressant fièrement face à la mer et offrant une vue magnifique sur la mer Egée et sur la Petite Venise. C’est l’un des endroits les plus romantiques de l’île lorsque la journée touche à sa fin. On peut y profiter d’un sublime coucher de soleil sur la mer avec la Petite Venise en arrière plan.

Escapade à Mykonos - Les moulins Escapade à Mykonos - Les moulinsEscapade à Mykonos - Les moulins

Si les 4 moulins qui se trouvent à Chora font figure de stars, vous en découvrirez d’autres perchés au sommet des collines. Au 16ème siècle, des grecs venaient de toutes les Cyclades pour y moudre leurs céréales. Ils ont été en activité jusqu’au début du 20ème siècle. Sept des seize moulins que comptait l’île existent encore et font aujourd’hui partie des symboles de la Grèce. Plusieurs d’entre eux ont été restaurés. L’un d’entre eux, le moulin de Boni (Boni’s Windmill), abrite même un musée qui retrace l’histoire de ces moulins. Il offre une superbe vue qui surplombe la ville. Son accès est gratuit.

La Petite Venise

Face aux moulins, un autre lieu incontournable de l’île : le quartier d’Alefkandra, surnommé la Petite Venise. Un ensemble de petites maisons, bâties au XVIIIe siècle, dont les fondations se trouvent dans l’eau. Comme dans le reste de la ville, la majorité d’entre elles ont des façades blanches. Par contre, leurs balcons, qui surplombent l’eau, ont été peints dans des couleurs vives qui contrastent parfaitement avec le bleu du ciel et de la mer.

Escapade à Mykonos - Little-VeniceEscapade à Mykonos - Little-VeniceEscapade à Mykonos - Little-Venice

Aujourd’hui, ces maisons abritent des bars et des restaurants. Leurs terrasses et balcons permettent de boire un verre les pieds dans l’eau – au sens propre comme au figuré ! – avec une magnifique vue sur la mer. De là, vous aurez une vue sur les moulins de Kato Mili et sur la mer Egée. C’est l’un des meilleurs spots pour observer le coucher de soleil en sirotant un cocktail.

Escapade à Mykonos - Little-Venice Escapade à Mykonos - Little-VeniceEscapade à Mykonos - Little-Venice Escapade à Mykonos - Coucher de soleil Little Venice Escapade à Mykonos - Coucher de soleil Little Venice

En remontant vers le nord via les ruelles tortueuses de la Petite Venise, on tombe sur l’église de la Panagia Paraportiani. Il s’agit en fait d’un ensemble hétéroclite de cinq églises datant des XVIe et XVIIe siècle. La blancheur immaculée de ses murs offre un magnifique contraste avec le bleu du ciel et de la mer. Jeux de courbes, effets de lumière, la Panagia Paraportiani est une véritable oeuvre d’art. C’est l’un des endroits  les plus photographiés de l’île.

Escapade à Mykonos - Panagia Paraportiani Escapade à Mykonos - Panagia Paraportiani

Si vous êtes fan d’histoire, ne manquez pas les musées qui se trouvent dans le village : le musée de la mer Égée, le musée archéologique, le musée folklorique, le musée maritime et le Lena’s House, une maison du XIXe siècle vous donnera une idée du style de vie d’une famille de la classe moyenne de Mykonos au fil des siècles.

Mon conseil : certains matin, les bateaux de croisière déversent leur flot de passagers venus visiter l’île le temps de quelques heures. Les ruelles et restaurants à proximité du port sont alors pris d’assaut. Pour explorer les ruelles de Chora, mieux vaut s’y rendre tôt le matin ou en fin d’après-midi. Le reste du temps, profitez des autres coins de l’île et privilégiez les restaurants  en dehors de Chora. Ils seront beaucoup plus calmes et moins cher !

Les paysages à Mykonos

C’était notre première fois dans une île des Cyclades, et nous avons été étonné de découvrir une île quasiment sans verdure. En fait, Mykonos est une île où il y a du vent… tout le temps ! Ce n’est pas pour rien qu’ils y ont construit des moulins à vent. Quelle que soit la saison, l’île est soumise aux vents venant de toutes les directions. C’est pourquoi l’intérieur des terres est sec, rocheux et sinueux, avec peu de végétation. Escapade à MykonosEscapade à Mykonos Escapade à MykonosEscapade à Mykonos

Mykonos côté plages

On trouve une bonne dizaine de plages à Mykonos. Les plus fréquentées se trouvent dans le sud de l’île. Les bars et restaurants qui les bordent y installent des dizaines de transats. Si vous cherchez la tranquillité, allez plutôt vers le nord et l’est.

Escapade à Mykonos

Si vous passez un long séjour sur place et que vous louez un véhicule, vous aurez la possibilité d’aller découvrir plusieurs plages. Sinon, faites un choix en fonction de vos envies.

Si vous voulez faire la fête, allez à Paradise, Super Paradise et Paraga où la musique bat son plein toute la journée. Les plages les plus calmes et les plus sauvages de l’île se trouvent au nord et à l’est. Ne manquez pas par exemple Lia, Agios Ioannis, Agios Sostis ou encore Agios Stephanos. Pour l’entre-deux, rendez-vous sur les plages Ornos, Platis Gialos ou Psarrou dans le sud.

Nos deux hôtels étant à proximité de plages facilement accessibles à pied, nous n’avons finalement pas loué de véhicule. Nous avons beaucoup aimé la plage de Psarrou ou il y a de la place pour poser sa serviette. En bonus, on profite de la musique des bars alentours.

Escade à Mykonos - Psarrou beach Escade à Mykonos - Psarrou beachEscade à Mykonos - Psarrou beachEscade à Mykonos - Psarrou beachEscade à Mykonos - Psarrou beach Plus confidentielle et pas loin de Chora, la plage Megali Ammos nous a séduit pour sa tranquillité. Ce n’est pas la plus belle plage de Mykonos. Par contre, elle n’est pas envahie de monde ni de transats.Escade à Mykonos - Megali Ammos beachEscade à Mykonos - Megali Ammos beach

Où dormir ?

Booking, Airbnb, Splendia… j’ai passé plusieurs heures à comparer les hôtels et les locations pour trouver l’hébergement qui correspondrait le mieux à nos envie. Nos critères : un bon emplacement, un petit-déjeuner inclus, une plage à proximité et accessible à pieds, une piscine et, vu que c’est une service proposé par la majorité des hébergements sur place, une navette gratuite pour quitter et revenir à l’aéroport. Nous n’y allions pas pour faire la fête alors j’ai pris soin de sélectionner des hébergements loin des points animés de l’île.

Après avoir envisagé de séjourner les 4 nuits dans le même hôtel, nous avons finalement fait le choix de passer 2 nuits dans deux hôtels aux emplacements différents : l’un à proximité de Chora, pour pouvoir nous y rendre facilement à pied ; l’autre à Glastros pour profiter des plages du sud.

La Villa Margarita Nous avons choisi cet hébergement pour sa proximité avec Chora et pour la plage en contrebas facilement accessible à pied. Chora se trouve seulement à quelques minutes à pied et il est même possible d’emprunter un chemin en bordure de la mer pour éviter la route. Parfait pour profiter de la ville et se retrouver au calme quand on le souhaite.

Nous avons profité de la navette gratuite pour quitter et revenir à l’aéroport. Alessandro nous a accueilli avec le sourire pour nous conduire jusqu’à l’hôtel. Nous sommes tombés sous le charme des bâtiments typiquement grecs entourés d’une belle végétation. Sur place, Nikos, souriant et sympathique, a pris le relais et  a même fait l’effort de nous parler un peu en français. Il a pris le temps de nous parler de l’île, des lieux à voir et des plages incontournables. Il nous a également recommandé plusieurs bonnes adresses que nous avons testées, dont une taverne au bord de l’eau où nous avons mangé deux fois !

Nous avons eu l’agréable surprise d’être surclassés dans un joli duplex. Il était spacieux, propre et aménagé avec beaucoup de goût dans un style grec moderne. La literie était très confortable. La terrasse avec sa vue sublime sur la mer et les moulins nous a permis de profiter du soleil lorsque nous étions sur place. Le petit-déjeuner est servi directement dans la chambre. L’hôtel propose beaucoup de choix et prépare les petits déjeuner à la commande. L’hôtel met des serviettes de plage à disposition. C’est très pratique quand on voyage léger !

Je vous recommande donc cette adresse les yeux fermés tant pour la beauté du lieu que la disponibilité et la gentillesse des hôtes. Nous y retournerons lors de notre prochain voyage !

L’Anna Maria

Les deux nuits suivantes, nous les avons passées à l’Anna Maria. Son emplacement est parfait pour profiter des plages du sud (Ornos et Psarros) qui sont à quelques minutes à pied. Il est moderne, très propre et au calme. Nous avons également apprécié son emplacement à proximité de plusieurs restaurants et d’un supermarché. La chambre était propre, spacieuse et bien équipée avec une décoration sobre et moderne. Nous avons cependant eu un souci de fuite d’eau au niveau de la douche et une fuite au niveau de la climatisation.

Le petit-déjeuner continental est simple et basique par contre c’était très agréable de le prendre au bord de la piscine. Nous avons d’ailleurs beaucoup apprécié la piscine avec une taille agréable pour faire quelques brasses.

Un hôtel correct mais sans plus que je ne vous recommande pas particulièrement.

Que ramener de Mykonos ?

Sandales en cuir, bijoux, vêtements en coton ou en lin… vous trouverez à Chora une multitude de boutiques qui vendent ce type d’articles. Si vous avez déjà tout ce qu’il vous faut dans votre garde robe, pourquoi ne pas ramener des spécialités grecques ? Ce seront également de beaux cadeaux à offrir à vos proches à votre retour. Vous pourrez par exemple ramener du miel, des olives et des spécialités à base d’olive comme l’huile et la tapenade ou encore des alcools (vin, ouzo, tsipouro, mastica…).

Vous trouverez une sélection de ces produits dans la petite boutique de l’aéroport. Par contre, vous n’y trouverez pas beaucoup de souvenirs de Mykonos. Si cela vous intéresse, faites votre shopping à Chora. Les amatrices de beauté s’y laisseront tenter par les produits de beauté de la marque grecque Korres.

Se régaler de spécialités grecques

Pendant votre escapade à Mykonos, oubliez le riz, les patates et la viande rouge. Dans votre assiette, poissons et fruits de mer frais, légumes gorgés de soleil, fromage, charcuterie… la cuisine grecque se veut légère et savoureuse.

Si vous voulez manger les vraies spécialités grecques, fuyez les restaurants pour touristes. Rendez-vous dans les tavernes, ces petits restaurants de famille qui proposent une cuisine maison avec un excellent rapport qualité-prix. Vous en trouverez souvent en bordure de plage.

Il y a deux spécialités locales à ne pas manquer : le Louza Loukaniko, un plat à base de saucisse et le Kopanisti, un fromage au lait de chèvre à pâte persillée.

Ce sera aussi l’occasion de re-découvrir les nombreuses spécialités grecques. En entrée, laissez vous tenter par la salade grecque, le mélitzanosalata (un caviar d’aubergines), le tatziki (un mezzé grec et turc à base de yaourt, de concombre, d’ail et de menthe), le poulpe ou encore les calamars (frits ou grillés). Au menu pour le plat de résistance : moussaka, souvlaki (brochette de viande grillée accompagnée de salade et de frites), mélitzanès papoutsakia (aubergines farcies à la viande et gratinées) et j’en passe. N’hésitez pas à vous laisser surprendre !

La plupart des restaurants servent aussi des plats de pâtes et des pizzas !

Après le repas du soir, certains restaurants vous proposeront certainement un digestif : le mastica. Quand on voit à quel point les plats sont copieux, on comprend aisément pourquoi ils en ont besoin ! Nous l’avons accepté à chaque fois et effectivement, ça fait beaucoup de bien quand on a le ventre plein.

Mon conseil : les grecs semblent fréquenter régulièrement les restaurants et en particulier les petites tavernes qui offrent un bon rapport qualité/prix. N’hésitez pas à demander conseil à vos hôtes pour connaître leurs bonnes adresses ! Le soir, les restaurants se remplissent rapidement. Pensez à réserver votre table si le restaurant le propose.

Mes bonnes adresses

Joanna’s Nikos Place Taverna Megali Ammos Beach, Chora

C’est le premier endroit où nous avons mangé, sur les conseils de Nikos de la Villa Margarita. Une taverne tipiquement grecque plantée dans le sable de la plage de Megali Ammos. L’accueil y est sympathique et la carte propose des spécialités grecques ainsi que des plats de pâtes à des prix très abordables. Nous nous sommes régalés au point que nous y sommes retournés le soir suivant. Je vous recommande en particulier la moussaka, les spaghettis à la bolognaise, la salade grecque (assez copieuse pour faire office de plat d’ailleurs), les calamars frits et le poisson grillé. Comptez entre 7 et 15€ pour les plats à la carte. Si vous y allez le soir, arrivez très tôt ou réservez !

Souvlaki Story 37 Enoplon Dinameon, Chora

J’avais noté plusieurs adresses à tester à Chora mais c’est complètement par hasard que nous nous sommes arrêtés dans ce restaurant en plein coeur de Chora. Un restaurant ouvert sur l’extérieur, quelques tables à l’extérieur et plusieurs personnes déjà attablés, il n’en fallait pas plus pour nous donner envie d’y déjeuner après avoir arpenté Chora de long en large. Au menu des sandwichs grecs (gyros) et des brochettes de viande. Nous avons pris des brochettes de viande accompagnée de salade. Une adresse à retenir si vous voulez manger sur le pouce, copieusement et pour pas cher.

Sakis grill house - Mykonos

Andreas Maria Road to Platis Gialos, Glastros

C’est le chauffeur de notre hôtel qui nous a recommandé cette petite taverne au bord de la route à Glastros. Nous y avons dîné deux soirs de suite. Un lieu authentique et majoritairement fréquenté par des grecques qui viennent y dîner entre amoureux, en famille ou entre amis autour de spécialités de leur pays. Et on comprend pourquoi ! Les plats sont succulents, l’accueil est souriant, très sympathique et les prix très abordables. Il vaut mieux arriver tôt pour dîner.

Kounelas fish tavern Svoronou 1, Chora

C’est là que nous avons dîné le premier soir Sur les conseils de notre hôte à la Villa Margarita. Un restaurant de poisson et de fruit de mer un poil plus chic que les autres où nous avons mangé. Il y a une salle à l’intérieur et une jolie terrasse. Pour les plats de poisson, on choisit son poisson et ils le cuisinent.


Infos pratiques

Quand partir pour une escapade à Mykonos ? Il fait doux toute l’année à Mykonos mais la meilleure période pour y aller court de mai à septembre ou la température varie entre 20 et 28 degrés. Si vous voulez profiter de la mer, allez-y plutôt entre juin et mi-septembre. On pourrait penser que la température de la mer augmente durant l’été. Ce n’est pas le cas à cause du vent qui souffle quelle que soit la saison.  Elle est autour de 21° C en juin et atteint 23° C de juillet à septembre.

Comment s’y rendre depuis Paris ? Nous sommes partis d’Orly avec Transavia. C’était notre troisième voyage avec cette compagnie en moins de 6 mois. Leurs avions sont très confortables et l’équipage toujours accueillant et souriant. Notez que Transavia n’assure cette liaison que pendant la saison estivale. La compagnie publie ses vols par saisons : la saison d’été (avril à octobre) et la saison d’hiver (novembre à mars). Pour la saison d’été, les réservations ouvrent entre fin août et début septembre. Pensez-y pour anticiper votre voyage et bénéficier d’un prix intéressant. D’après ce que j’ai pu voir, l’aller-simple est à partir de 50€ par personne.

Au départ de Paris, la compagnie aérienne grecque Aegean Airlines dessert aussi Mykonos, sans escale. Des vols internationaux desservent l’aéroport de Mykonos durant tout l’été. Hors saison estivale, il n’y a que les vols nationaux. Depuis Athènes et certaines autres îles de Cyclades, vous pouvez rejoindre Mykonos en bateau.

Mon conseil: avant de poser vos congés, consultez le « Panorama du mois » proposez quand vous cherchez votre billet. Vous saurez ainsi quels jours les billets sont les moins cher (souvent entre le mardi et le jeudi) et pourrez éventuellement adapter vos congés en fonction.

Se déplacer sur l’île Pour être indépendant et sillonner l’île comme on veut, le mieux est de louer un véhicule (voiture, scooter ou quad). Selon les loueurs et la saison : comptez entre 15-20€ / jour pour le scooter et 40€ et 45€/ jour pour la voiture. La voiture est une option confortable mais il souvent compliqué de se garer. Vérifiez que votre hôtel dispose d’un parking.

Si vous n’avez pas envie de louer de véhicule, la compagnie KTEL propose 3 lignes de bus qui permettent de rejoindre les principales plages et villages de l’île. Environ 1 bus par heure de 8h à 20h et 1 bus toutes les 1/2h après 20h. L’été, il y a des bus jusqu’à 6h du matin pour certaines destinations. Comptez entre 1,00€ et 2€ le ticket en fonction de la destination.

Des bateaux taxis assurent des liaisons qui permettent de relier les plages du sud entre elles.

Que mettre dans sa valise ? Le soleil tape fort à Mykonos donc la première chose à mettre dans votre valise est une protection solaire ! Votre paire de solaire et vos maillots de bain seront, eux aussi, indispensables ! Pour la journée, misez sur des tenues légères et confortables comme des robes, jupes, shorts, t-shirts… Pensez à prendre des chaussures fermées pour les chemins un peu escarpés.

Mykonos est une ville glamour. Faites vous plaisir et emportez vos jolies robes pour aller dîner.

Escapade à Mykonos

10 expériences à vivre à Mykonos

  • Se perdre dans le dédale de ruelles de Chora
  • Observer le coucher du soleil depuis les moulins
  • Siroter un cocktail au coucher de soleil dans un bar de la Petite Venise
  • Déguster du poisson et des fruits de mer dans une taverne, les pieds dans le sable
  • Se baigner dans les eaux bleues qui entourent Mykonos
  • S’offrir une dîner romantique dans un restaurant avec vue sur la mer
  • Aller jusqu’à Ano Mera et méditer au monastère de Tourliani
  • Faire une promenade dans les ruines de l’île de Delos
  • Faire une croisière en catamaran (pour découvrir les plus belles plages de l’île)
  • Découvrir l’île hors des sentiers battus en vélo ou en jeep.

Mini guide pour une escapade à Mykonos

Avant de partir à Mykonos, j’ai écumé le web à la recherche de bonnes adresses et de choses à faire.  Restaurants, boutiques, hôtels, excursions hors des sentiers battus : j’ai noté une cinquantaine d’adresses à tester. 3 jours n’étaient pas suffisants pour toutes les découvrir. Je les ai donc regroupées dans un guide à ressortir lors de mon prochain voyage à Mykonos.

Vous prévoyez de partir bientôt à Mykonos ? Embarquez le guide Taste of Mykonos avec vous !

Guide Mykonos - Bonnes adresses à MykonosTÉLÉCHARGER LE GUIDE

2 commentaires

100driiine 4 septembre 2018 - 15:40

Ooh exactement le type de photos qui fait du bien au moral… Vive le blanc & bleu ! Et ravie que la destination t’ai plu (autant qu’à moi !).
Bonne rentrée maintenant ;)

Reply
Sabrina 4 septembre 2018 - 17:17

Merci d’avoir pris le temps de laisser un moment Sandrine. Je suis bien d’accord avec toi, surtout avec le temps qu’on a aujourd’hui ! Effectivement, j’ai eu un coup de coeur pour Mykonos. J’aimerais beaucoup y retourner pour voir tout ce qu’on a pas eu le temps de voir. Je suis restée tout l’été à Paris alors pour moi ce n’est pas la rentrée. Je prépare mes vacances d’été qui seront finalement en automne :) J-26… Vivement !
J’espère que tout se passe bien pour toi !

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.