Et si vous optiez pour les cosmétiques naturels / bio ?

par Sabrina

Pendant longtemps, les cosmétiques naturels ont eu la réputation d’être moins efficaces que les cosmétiques conventionnels. Depuis quelques années, il y a une vraie prise de conscience. De plus en plus d’études confirment ce que l’on sait déjà depuis longtemps : les cosmétiques conventionnels contiennent des ingrédients qui sont toxiques autant pour l’homme que pour l’environnement. C’est pourquoi nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers les cosmétiques naturels qui n’ont rien à envier aux cosmétiques conventionnels, bien au contraire.

L’une des dernières études parues sur le sujet a été publiée il y a quelques jours par l’association 60 millions de consommateurs. D’après cette étude sur 93 cosmétiques d’usage courant testés (chez des marques leaders et haut de gamme), plus d’un produit sur deux est à éviter. Incroyable ce chiffre, non ?

Un chiffre
Sur 93 cosmétiques d’usage courant testés : plus d’un produit sur deux incorpore trop d’ingrédients indésirables.

60 millions de consommateurs

 

cosmetiques-naturels-bio

Les ingrédients à éviter dans vos cosmétiques

Lorsqu’on n’y connait rien, il est difficile de déchiffrer la longue liste d’ingrédients listés au dos de ses cosmétiques. Pour apprendre à identifier ceux qui sont à éviter, la fondation canadienne David Suzuki a publié un excellent article qui liste les 12 principaux ingrédients à éviter dans les produits de beauté. Soit parce qu’ils ont des effets potentiellement dangereux pour l’Homme, soit parce qu’ils sont nocifs pour l’environnement sans avoir d’effet bénéfique pour l’Homme. Vous retrouverez cet article très complet ici : http://bit.ly/les-12-ingredients-a-eviter-dans-les-produits-de-beaute.

Voici quelques uns des ingrédients les plus courants à éviter :

  • les huiles minérales (1) qui proviennent de la pétrochimie (petrolatum, paraffinum liquidum, mineral oil) et qui sont utilisées dans les produits hydratants et soins capillaires. Elles donnent l’impression que la peau est hydratée alors qu’elles ne lui apportent aucun bénéfice.
  • les parabens (2) qui sont des conservateurs de synthèse (méthylparabène, butylparabène, propylparabène, formaldéhyde, phénoxyéthanol…) et qui sont aujourd’hui reconnus comme étant des perturbateurs endocriniens, c’est à dire qu’ils perturbent le système hormonal.
  • les silicones et autres ingrédients se terminant par « cone» ou « siloxane » qui sont occlusifs et peu biodégradables.
  • le sodium laureth sulfate ou sodium lauryl sulfate que l’on retrouve quasiment systématiquement dans les produits moussants (shampoings et produits pour le bain). Ces deux ingrédients sont potentiellement cancérigènes et peuvet rester longtemps dans l’environnement  après avoir été évacués dans les canalisations de la douche.
  • la mention fragrance ou parfum qui peut cacher un mélange de plusieurs produits chimiques.
  • mais aussi les BHA et BHT, les sels d’aluminium, les colorants identifiés par  « CI » suivi de cinq chiffres, qui sont des dérivés de goudron de houille, les PEG, etc.

Petit conseil :
Lorsque vous lisez une étiquette, les 5 premiers ingrédients correspondent à environ 70% de la composition du produit. Si dans les 5 premiers ingrédients vous retrouvez des ingrédients nocifs, évitez ce produit.

L’essentiel de Julien

Au début, vous aurez besoin de votre liste pour identifier ces ingrédients nocifs mais très vite vous les mémoriserez et pourrez savoir si un produit est à éviter ou non. Ceci étant, à part les produits de marques naturelles / bio, rares sont les produits (de grande consommation, de leader du marché ou de marques haut de gamme) à avoir une composition irréprochable.

Méfiez-vous des marques qui font du Green washing. Ce sont les marques dont les actions marketing et la communication tendent à faire penser qu’elles ont un positionnement écologique alors qu’il n’en est rien. Elles sont plus nombreuses qu’on pourrait le penser et on les trouve autant dans les parfumeries que dans les pharmacies / parapharmacies.

 

5 raisons de préférer les cosmétiques naturels / bio

S’il était nécessaire après ces informations de vous convaincre de vous tourner vers les cosmétiques naturels / bio , voici pour moins 5 bonnes raisons :

  1. Un produit de cosmétique naturel / bio contient davantage de principes actifs qu’un produit cosmétique classique. 35% pour un soin bio contre moins de 5% pour la plupart des soins traditionnels. (Source : http://www.fleurancenature.fr/)
  2. La cosmétique naturelle contient moins de produits de synthèse et diminue les risques d’allergies / de maladie.
  3. La cosmétique naturelle ou bio offre aujourd’hui une gamme de prix aussi variée que celle de la cosmétique conventionnelle. Vous vous laisserez moins « avoir » par toutes les publicités que vous pourrez voir à la télévision ou dans les magazines. Votre porte-monnaie vous dira merci.
  4. En adoptant la cosmétique naturelle, vous ferez attention à vous mais aussi à l’environnement.
  5. Peu de temps suffit pour voir la différence. Votre peau et vos cheveux ressentiront très vite la différence et vous le ressentirez, notamment au niveau de l’hydratation.

Le saviez-vous ?
Un produit de cosmétique bio contient davantage de principes actifs qu’un produit cosmétique classique. 35% pour un soin bio contre moins de 5% pour la plupart des soins traditionnels.

Fleurance Nature

 

 

Cosmétiques naturels vs cosmétiques bio

Attention à ne pas confondre cosmétiques naturels et cosmétiques bio. Aujourd’hui, une marque fabriquée à partir d’une majorité de produits naturels et/ou bio n’a pas forcément le label Bio. En effet, pour l’obtenir, elle doit faire certifier ses produits par l’un des organismes certificateurs.

Pour identifier les produits bio, repérez les logos (Cosmebio, Ecocert, BDIH, Nature, Vegan Society) présents sur les packaging. Notez qu’aucun des organismes n’offre les mêmes garanties sur la composition des produits. Le site oolution.com a fait un tableau comparatif très intéressant que vous pouvez consulter ici : http://bit.ly/comparatif-labels-bio-en-cosmetiques.

Pour identifier les produits naturels qui n’ont pas de label bio, une seule solution : décrypter leur étiquette. Pour débuter, vous pouvez consulter la longue liste de produits ayant reçu la « Mention Slow Cosmétique » de l’association Slow Cosmétique. Cette mention est donnée à des marques qui proposent des « produits et services inscrits dans une démarche globale engagée pour une beauté plus raisonnable ».

A retenir :
Arrêtez d’acheter des marques leaders ou haut de gamme les yeux fermés, lisez les étiquettes !

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les cosmétiques naturels / bio, il ne vous reste plus qu’à faire le tri dans votre salle de bain pour éliminer les cosmétiques contenant des ingrédients nocifs. Ensuite, vous prendrez plaisir à trouver des cosmétiques naturels qui répondront mieux encore à vos besoins.

Pour aller plus loin

Vous avez envie d’en savoir plus sur les cosmétiques naturels et bio, voici quelques sites et blogs de référence :
http://www.oolution.com/bloog/
http://www.lessentieldejulien.com/

 

[hr style= »dash »]
(1) Pour en savoir plus sur les huiles minérales dans les cosmétiques, lisez cet article de oolution.com : http://bit.ly/huiles-minerales
(2) Pour en savoir plus sur les parabens et autres perturbateurs endocriniens dans les cosmétiques, lisez ces deux articles de oolution.com http://bit.ly/parabens-cosmetiques et http://bit.ly/perturbateurs-endocriniens

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.