3 jours à Split, entre ville et nature

par Sabrina
0 commentaire

Nous avons passé 3 jours à Split après quelques jours sur l’île de Brač puis sur l’île de Hvar. Moins fréquentée que sa voisine Dubrovnik, Split est une ville qui a pourtant beaucoup à offrir. Split ravira aussi bien les amoureux de culture, de nature ou de bonne bouffe.

Pourquoi partir en Croatie ?

La Croatie… C’est une destination à laquelle nous n’avions jamais pensé avant nos vacances l’an dernier. Nous l’avons choisie après avoir cherché une destination où l’on pourrait encore trouver du soleil et une mer à température agréable. que nous sommes tombés sur la Croatie. La destination avait deux avantages. Premièrement, elle est à moins de 2 heures en avion de Paris. Deuxièmement, c’est une destination très abordable hors saison pour profiter de l’été indien au bord de la mer.

Il y a une multitude de choses à voir et à faire dans ce pays. Des plages magnifiques, des parcs impressionnants, des cités médiévales… c’est un pays qui saura séduire aussi bien les amoureux de nature que les amateurs de culture.

Spontanément, nous aurions très certainement choisi la très connue Dubrovnik. Mais c’est finalement à Split que nous avons posé nos valises. Nous savions déjà que nous allions partir avec Transavia. En effet, ils offrent un excellent rapport qualité-prix pour les vols en Europe. C’est en atterrissant à Split (dans la région de la Dalmatie) que les tarifs étaient les plus abordables. A vrai dire, nous n’avons aucun regrets ! En effet, la vieille ville de Split est tout simplement magnifique et mérite d’être visitée. L’autre point positif c’est que Split étant située sur la côte adriatique. Nous pouvions facilement rejoindre plusieurs îles parmi les plus belles de la Croatie. C’est ainsi que nous avons passé 10 jours en Croatie, entre Split et les îles de Brač et Hvar.

Arrivés en fin d’après-midi, nous avons passé notre première nuit à Split. Le lendemain, direction l’île de Brač où nous avons passé (seulement) 2 jours (du 1er au 3 octobre). De l’île de Brač, nous avons rejoint l’île de Hvar où nous avons passé 3 jours avant de terminer nos vacances par 3 jours à Split.

MON CONSEIL

Vous partez hors saison ? Vérifiez bien les horaires de bateaux avant de faire vos réservations d’hébergements. En basse saison, certaines liaisons ne se font qu’une fois par jour ou par semaine. Tenez aussi compte des ports d’arrivée et de départ. Cela vous permettra d’inclure, si nécessaire, le coût d’une liaison en bus, taxi ou Uber entre deux points. Dans notre cas, nous devions rejoindre l’île de Bråc depuis Hvar. Nous avions volontairement choisi un hébergement à Hvar la ville. L’objectif était de faciliter notre arrivée et notre départ plus tard vers Split. La seule liaison possible entre les deux îles, c’était le matin à 7h depuis un autre port que celui qui se trouvait près de notre hôtel. Mauvaise surprise le jour J : aucun Uber disponible à 6h du matin… Résultat, nous avons dû payer 30€ pour un taxi.

3 raison de passer (au moins) 3 jours à Split

Visiter la ville médiévale de Split

Certain n’y passent que quelques heures ou une journée tout au plus. Pourtant, la jolie ville médiévale de Split à tant à offrir ! Pour en profiter pleinement, l’idéal est de loger à proximité de la vieille ville de façon à pouvoir se déplacer à pied.

Split est une ville qui plaira beaucoup aux amateurs d’histoire et de vieilles pierre. En l’an 293 apr. J.-C., Dioclétien, un empereur romain du IVe siècle s’y est fait construire une majestueuse villa impériale. Elle occupe une surface d’environ 30 000 mètres carrés au centre de laquelle on retrouve le palais qui porte son nom. Cette forteresse était autrefois peuplée par des milliers de personnes. Aujourd’hui, elle regroupe de nombreux cafés, bars, boutiques, hôtels et maisons. La ville est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979.

Accéder facilement aux plus beaux parcs du pays

Split est un bon point de départ pour visiter les deux parcs les plus connus du pays. Le parc national des lacs de Plitviče et le parc national de Krka. Un bon point pour les amoureux de nature.

Un point de départ vers les plus belles îles de la Croatie

Située sur la côte dalmate de la Croatie, Split est réputée pour ses jolies plages. C’est aussi un bon point de départ pour se rendre sur les magnifiques îles de la Dalmatie : Brač, Hvar, Korcula, Vis, Mljet…

Visiter Split et sa vieille ville en 3 jours

Dès que je peux, je passe par l’Office de tourisme de la ville que je visite. Je m’y rends pour deux choses. Premièrement pour me procurer des cartes et/ou brochures diverses pour visiter la ville. Deuxièmement pour obtenir des renseignements sur les choses à voir et à faire. A l’office de tourisme de Split, nous avons trouvé le « Walking tour map ». C’est une mini brochure qui contient un itinéraire pour découvrir les principaux centres d’intérêts de la ville.

Voici les incontournables à visiter à Split :

  • Le Palais de Dioclétien, un majestueux palais construit en 305 apr. JC, par l’empereur Dioclétien pour en faire une maison de repos après son abdication volontaire.
  • La Cathédrale Saint-Domnius a pris la place de ce qui était le mausolée du Palais de Dioclétien. C’est l’édifice médiéval dalmate le plus authentique dont la construction a débuté au XIIIe siècle. Par des escaliers on peut monter jusqu’à son clocher d’où une vue imprenable permet d’admirer toute la ville de Split.
  • La statue Grgur Ninski accueille les visiteurs à l’entrée des murailles de Split. Cette statue monumentale représente Grégoire de Nin, un évêque du Xe sicèle. C’est l’oeuvre du célèbre sculpteur croate Ivan Mestrovic. Vous constaterez que son orteil est plus clair que le reste. C’est parce que la coutume veut qu’on lui touche le gros orteil car cela porte chance.
  • Le Quai de Split, la Riva, est l’un des endroits les plus populaires de la ville. C’est une longue promenade aménagée entre la vieille ville, le palais Dioclétien et la mer adriatique. C’est le paradis des piétons. Bordée de cafés et de restaurants, c’est l’un des lieux préférés des splitois. C’est l’endroit idéal pour flâner, observer les gens, boire un café matinal ou boire un verre le soir.
  • La péninsule de Marja et la colline boisée de Marjan (prononcer « Marianne ») sont accolées à la vieille ville. Elles sont le poumon vert de Split. On y va pour se promener à travers sa forêt de pins et fuir l’agitation de la ville. Notre hôte nous a recommandé de commencer la balade sur la colline par le belvédère. Il se trouve à l’extrémité est. On y accède par les Marjan Hill Stairs qui donnent sur la rue Marasocica ulica. Nous avons choisi de faire le tour de la colline en longeant la mer jusqu’à la plage de Kašuni. Il est aussi possible de monter jusqu’à Telegrin. C’est le point le plus élevé de la péninsule. Il culmine à 178 m de hauteur. De là haut, on peut voir les îles de Brač, Hvar et Šolta. Par temps particulièrement clair, on peut même apercevoir l’île de Vis.
  • Enfin, si vous aimez les musées, vous allez vous régaler parce que la ville compte une dizaine de musées. Vous en trouverez la liste ici. Les fans de la série Game of Trones ne manqueront par d’aller visiter le Game of Trones museum. Il est ouvert tous les jours entre 9 h et 22 h et se trouve au Bosanska ulica 9.

Plus insolite, ne manquez pas non plus les deux marchés de la ville : 

  • le marché au poisson (Ribarnica) que les Splitois nomment le « peškarija ». C’est un monument architectural construit il y a plus 120 ans. On y va autant pour voir les étals remplis de poissons que pour l’ambiance typiquement splitoise.
  • le Green market, comme le marché au poisson, est un lieu incontournable pour côtoyer les locaux. Il faut déambuler dans les étals pour admirer les couleurs des fruits et légumes frais et sentir les arômes. Et, pourquoi pas, se laisser tenter et goûter lorsque les vendeurs le proposent ! On y trouve aussi des vêtements et objets divers.

BON PLAN

Vous n’avez que peu de temps à passer à Split ?

Ça peut valoir le coup de prendre le bus touristique Hop-on Hop-off Split City Sightseeing. Il y a deux circuits qui permettent de découvrir l’essentiel. L’un des circuits va même jusqu’à Trogir, une jolie ville à quelques kilomètre à l’ouest de Split.

Le ticket 24 h est à 150 KN (20 €) et 48 h à 225 KN (30€).

Où manger à Split ?

Vous seriez étonné.e de la quantité de bonnes adresses que l’on retrouve dans le dédale de ruelles de la cité médiévale ! Vous serez déçu(e) de ne rester que 3 jours à Split. La Croatie n’étant pas loin de l’Italie, de nombreux restaurants proposent des plats de pâtes et des pizzas. Nous avons eu l’agréable surprise de découvrir qu’il est possible de bien manger pour un budget très raisonnable. J’avais noté plein d’adresses à tester. Mais, finalement, nous avons mangé plusieurs fois dans des restaurants recommandés par l’un de nos hôtes. Voici les adresses que nous avons testées :

KONOBA KORTA (Grgura Ninskog Poljana 3 | Near City Museum of Split, Split 21000). C’est dans ce restaurant de la vieille ville que nous avons diné le premier soir. Ce fut un vrai coup de coeur ! Le lieu est calme, cosy et romantique, l’accueil chaleureux et souriant. L’une des serveuses, qui parlait français, nous a aidé dans le choix de nos plats. A la carte, des plats typiquement croates avec beaucoup de fruits de mer et poissons. Nos plats et nos entrées étaient superbement présentés et surtout délicieux ! Les prix sont un peu plus élevés que ce que vous pourrez trouver ailleurs. Cependant, ça vaut le détour pour la qualité des plats et le cadre.

FIFE (Trumbiceva Obala 11, Split 21000). A l’extrémité ouest de la Riva, ce petit restaurant ne paie pas de mine. Nous ne l’aurions jamais découvert sans la recommandation de notre hôte. Leur spécialité : la pasticada. Il s’agit d’un plat typique de la cuisine dalmate fait à base de boeuf braisé. Entre la marinade et la cuisson, nécessite plusieurs heures de préparation. Le restaurant est vite complet, n’hésitez donc pas à y aller tôt. A la carte il y a aussi d’excellents et copieux plats de pâtes et des fruits de mer. Le tout dans une ambiance conviviale avec un excellent rapport qualité/prix.

PIZZERIA GALIYA (Tonchiceva 12, Split 21000). Une belle adresse au centre de Split pour manger de délicieuses pizza ou de copieux plats de pâtes. L’accueil est chaleureux. Arrivez tôt pour avoir une table en terrasse !

SANCTUARY BAR (Stare Gimnazije Polj. 1, Split 21000). Ce petit bar se trouve en plein coeur de la vieille ville. Il est fréquenté aussi bien par les touristes que par les splitois. C’est LA bonne adresse pour boire un verre dans une ambiance conviviale et sans y laisser un bras. Ils proposent une belle carte de délicieux cocktails (avec ou sans alcool) au prix unique de 35kn (soit environ 5€). 

Où piquer une tête à Split ?

Il y a plusieurs plages à Split. Elles sont plus ou moins facilement accessibles depuis le centre ville.

Notre préférée a été sans conteste la plage de Kašuni. Elle se trouve à environ trois kilomètres du centre de Split, sur la partie sud de la péninsule de Marjan. Elle est nichée dans les contreforts boisés de la péninsule. Les arbres qui la bordent s’accordent à merveille avec la couleur vert-émeraude de l’eau. D’ailleurs, comme souvent en Croatie, elle y est incroyablement propre et cristalline. Cette magnifique plage de sable et de galets est sans aucun doute la plus belle des plages à proximité de Split.

Sinon, plus proche de la ville, il y a les plages de Bačvice et d’Ovčice. Bačvice est la seule plage de sable de Split et elle est très fréquentée par les locaux. A 10 minutes à pieds se trouve la plage d’Ovčice dont les rives sont plus tranquilles que celles de sa voisine. C’est le spot idéal pour fuir les foules de Bačvice. De surcroit, des chaises longues et des parasols sont disponibles à la location.

Nous y sommes allés après une matinée de pluie. Par conséquent, elles n’étaient pas forcément sous leur meilleur jour. À vrai dire, même par beau temp, elles sont loin des belles plages croates qu’on imagine.

En 3 jours à Split, vous pourrez donc jongler entre différentes activités. Les visites culturelles, les balades dans la nature et le farniente sur la plage.

Informations pratiques

Se rendre à Split depuis Paris

Split se trouve à environ 2 heures d’avion de Paris.

Se déplacer à Split

A Split, c’est surtout le centre historique qui se visite et il est piéton. Le transport en bus semble très bien organisé pour se déplacer dans Split et pour rejoindre les villes alentours. Vous voulez plus d’indépendance ? Ou alors vous voulez vous déplacer dans le reste de la Croatie ? La location d’une voiture est une solution intéressante.

Où loger à Split ?

En Croatie, de nombreux habitants proposent leurs appartements en location. On en trouve plein dans les villes touristiques en particulier. Les hôtels sont plus rares et, d’après ce que j’ai vu, ce n’est pas la solution la plus économique. A Split, privilégiez l’hébergement chez l’habitant. Choisissez de préférence un logement à proximité du centre historique. Ce sera l’idéal pour pouvoir visiter la ville sans avoir besoin d’un véhicule.

C’est pour cette solution que nous avons opté. Néanmoins, je ne recommande pas particulièrement les deux appartements où nous avons séjourné.

Que ramener de Split ?

Comme dans les îles, vous trouverez à Split plein de spécialités croates à ramener dans vos valises. De quoi vous faire plaisir ou faire plaisir à vos proches. Il y a plein de magasins dans le centre historique. Mais, si vous voulez ramener des produits locaux, n’hésitez pas à regarder dans les supermarchés. Les prix y sont souvent moins élevés que ceux qui sont proposés dans les magasins de souvenirs.

Voici quelques idées de souvenirs que vous pourrez ramener de Croatie :

  • Huile d’olive et préparations à base d’olives. La culture de l’olivier est répandue sur toute la côte et dans les îles croates. Plusieurs types d’huiles d’olive sont produites en Croatie (extra vierge, vierge, d’olive, de grignons d’olive…). Vous pourrez aussi ramener des olives sont vendues entières ou préparées en tapenades par exemple.
  • Eaux-de-vie. La Croatie est réputée pour ses rakija (eaux-de-vie). Ce sont des boissons croates typiques, qui se déclinent en différentes saveurs. Les croates les boivent comme apéritif au début du repas. L’une de nos hôtes nous a recommandé ses deux préférées : la Šljivovica (prunes) et la travarica (herbes aromatiques). Il y a aussi la loza, à base de raisin.
  • Vins. De nombreux cépages internationaux et vins autochtones sont produits en Croatie.
  • Vaisselles et objets en bois. Dans le centre ville, plusieurs boutiques qui proposent de la vaisselle et des objets en bois. Ils sont généralement fabriqués à la main en bois d’olivier massif. Vous trouverez par exemple des bols, couverts, plateaux, planches à découper…

L’épicerie fine UJE

Je vous recommande chaudement l’épicerie fine UJE. On y trouve une sélection pointue des meilleures spécialités dalmates. Huiles d’olive, vins, spiritueux, confitures faites à la main, fruits secs, jus de fruits, gâteaux et confiseries vous plongeront dans les saveurs de la cuisine croate. Ils proposent aussi des produits cosmétiques artisanaux. Nous y avons pris deux articles : un coffret avec une bouteille d’huile d’olive et deux bouteilles de sel. Mais, j’ai surtout craqué pour une bouteille d’huile d’olive extra vierge Brachia Premium. Il s’agit d’une bouteille en céramique unique faite à la main en forme d’olive. Son design a remporté de nombreux prix à travers le monde. Il a notamment remporté le le WordStar Design Award de 2006 pour le meilleur emballage alimentaire au monde.

Que voir dans les environs de Split ?

Vous avez plus de temps ? 3 villes des alentours valent le détour :

  • Trogir la ville médiévale (à 30 min de Split).
  • Šibenik avec sa superbe cathédrale protégée par l’UNESCO (à 1h de Split).
  • Zadar avec son orgue de mer (à 1h30 de Split).

Vous pourrez aussi prendre le bateau pour aller découvrir des îles de la Dalmatie. L’île de Brač (à 50 minutes en ferry), l’île de Hvar (à 1 h en catamaran, 2 h en ferry) ou encore l’île de Vis, (à 1h15 en catamaran, 2h20 en ferry).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.