Un long weekend à Naples : itinéraire et bonnes adresses

par Sabrina

Un long weekend à Naples est une bonne idée pour un city trip à quelques heures de Paris. Souvent boudée par les touristes qui lui préfèrent Rome, Venise, Florence ou Milan, Naples est une ville qui a beaucoup à offrir. Certains disent qu’on y découvre la vieille Italie puisque les habitants n’ont pas déserté la ville pour laisser la place aux touristes. Naples est une ville qui vit, qui grouille de monde et qui recèle de trésors culturels qui ne demandent qu’à être découverts. 

Début 2018, nous cherchions des idées d’escapades pour 3 jours, pas trop loin de Paris. Notre priorité : pouvoir profiter du soleil alors que le froid et la neige sévissaient en France. Après avoir envisagé Agadir au Maroc, c’est finalement à Naples que nous avons choisi de partir. C’est une destination dont j’avais très peu entendu parler. C’est surtout la côte Amalfitaine et les îles alentours qui me faisaient rêver, mais, janvier n’étant pas la période idéale, nous avons choisi de passer un weekend de 4 jours à Naples, dont une journée consacrée à une visite express de Rome.

Les billets en poche, j’ai commencé à parcourir les blogs pour trouver les adresses incontournables. J’ai vite compris que Naples a très mauvaise réputation. Beaucoup la trouvent sale, sans charme, (trop) bruyante et dangereuse. Mais il vaut toujours mieux se faire une idée par soi-même. Nous sommes donc partis sans à priori et avons eu une agréable surprise.

Il est vrai que Naples fait pâle figure pour ceux qui connaissent d’autres grandes villes italiennes. Le cœur de la ville est un enchevêtrement de ruelles étroites et sombres parce qu’elles sont bordées de hauts immeubles. Cette configuration s’explique en partie parce que Naples est l’une des plus anciennes villes d’Europe. Dans certaines ruelles, on peut vite se sentir oppressé.e tant la lumière a du mal à pénétrer. D’autres sont grouillantes de monde et il faut en permanence prendre garde aux scooters qui circulent souvent comme des fous !

Mais, en regardant au-delà, Naples est une ville vivante. Alors que certaines rues de Paris paraissent être figées dans le temps, à Naples, il n’y a pas que les touristes qui profitent de la ville. Les Napolitains comme les touristes s’installent au soleil pour boire un café accompagné d’une sfogliatella, dégustent une part de pizza ou un cornet de fritures en marchant ou se retrouvent dans l’un des nombreux restaurants que compte la ville pour manger une pizza (napolitaine) ou… un plat de pâtes ! Si vous êtes prêts à faire fi des à priori, Naples aura beaucoup à vous offrir !

Que faire durant un weekend à Naples ?

Si vous optez pour un long week-end à Naples, vous n’avez aucune chance de vous ennuyer ! Naples est une belle ville à découvrir pour les amoureux d’histoire et d’architecture. Je partage avec vous 5 idées de choses à voir et à faire pour découvrir cette ville au patrimoine architecturale d’une grande richesse.

N°1
Visiter les plus belles églises de la ville

Saviez-vous que le centre historique de Naples est le plus grand centre-ville inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ? Ce sont ses nombreux palais, fontaines et églises – la ville en compte plus de 1000 ! – qui lui valent cet excellent classement. Les amoureux d’histoire et d’architecture ne sauront pas où donner de la tête tant il y a de choses à voir.

Je vous avoue que nous ne sommes pas particulièrement fans d’histoire ou d’architecture. Nous sommes entrés dans une ou deux églises au hasard, mais, si cela vous intéresse, je vous ai listé quelques-unes des églises réputées comme étant les plus belles du vieux Naples. Elles se trouvent toutes dans Spaccanapoli, le centre historique. À quelques mètres les unes des autres, vous pourrez facilement les découvrir le temps d’une demi-journée :

  • l’église baroque de Gesù Nuovo qui est l’édifice le plus typique de Naples.
  • la basilique de Santa Chiara, le plus grand monument gothique de la ville, avec le joli cloître qui le jouxte, transformé en un magnifique jardin avec des allées carrelées de faïences.
  • la chapelle Sansevero de style baroque qui abrite une trentaine d’œuvres d’art dont le Christ voilé. Il s’agit d’une sculpture en marbre de la dépouille de Jésus d’une incroyable finesse.
  • la cathédrale San Gennaro aussi connue sous le nom de Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Naples dédiée à l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie et qui abrite une relique de Saint Janvier, saint patron de la ville. Il parait que c’est l’une des plus impressionnantes de la ville.
  • L’église Girolamini, avec sa superbe coupole, qui est l’un des plus grand édifices culturels et religieux de la ville. Aujourd’hui, elle abrite une grande galerie d’art, deux cloîtres, une ancienne bibliothèque et un musée.

N°2
Explorer la ville

Je vous propose de commencer cet itinéraire en allant explorer les hauteurs de la ville, au sommet de la colline de Vomero. Si vous n’avez que peu de temps, tentez cet itinéraire sur une journée, sinon prévoyez-le sur deux jours pour aller à votre rythme et visiter les monuments qui vous intéressent.

Partez de Salita Petraio, un passage au charme authentique, qui vous emmènera jusqu’au Castel Sant’Elmo qui domine la vieille ville. De là haut, la vue sur Naples, son golfe et le Vésuve est à couper le souffle.

A quelques pas de là, allez voir la Chartreuse San Martino (Certosa di San Martino), notamment pour son cloître. Depuis les terrasses de la Chartreuse que vous aurez une vue magnifique sur le golfe de Naples et en contrebas, le quartier Santa Lucia, le palais royal, la piazza del Plebiscito et la galerie Umberto I. Plus loin, vous apercevrez aussi le port de Mergellina et les collines du Posilipo. C’est un des plus beaux panoramas de la ville et de sa baie !

Si vous n’avez pas envie ou pas le temps d’aller visiter la chartreuse, passez absolument par le Belvedere San Martino qui se trouve juste à côté. Il offre une belle vue sur la ville et le Vésuve. Redescendez dans le centre historique par la via Pedamentina San Martino pour continuer de profiter de la vue.

Poussez jusqu’à la via dei Tribunali, l’une des des plus vieilles rues de Naples et les ruelles adjacentes. Dans cette artère longue et étroite, des vestiges de palais, des églises, des commerces et restaurants se succèdent. Napolitains et touristes s’y pressent dans une ambiance vivante et chaleureuse. Ambiance typiquement napolitaine garantie !

Continuez à flâner dans les ruelles typiques du centre historique puis descendez la via San Biagio dei librai (Scappanapoli), l’une des artères principales et les plus animées du vieux Naples.

En passant par les quartiers espagnols pour arriver sur la Piazza del Plebiscito, la plus grandes des places de la ville où règne une animation permanente. Vous en ferez vous-même le constat en vous en prenant un café sur la terrasse de l’incontournable Gran Caffè Gambrinus, le plus célèbre café de Naples, fondé en 1860. C’est, depuis sa création, un lieu fréquenté par des artistes, des hommes politiques, et bien entendu des touristes. Ambiance napolitaine garantie !

A quelques pas de là se trouve le Palazzo Reale di Napoli (le palais royal de Naples) avec sa longue façade rose et grise. Il a été la résidence des premiers vice-rois d’Espagne, puis de la dynastie des Bourbons. Depuis 1919, il est en grande partie destiné à la Bibliothèque nationale et la plus ancienne aile abrite le musée Palazzo Reale. Fin 2018, le jardin suspendu du palais a été rouvert au public. Situé à l’étage principal, on peut y profiter de l’une des plus belles vues de Naples et du golfe.

Juste à côté, allez admirer le spectaculaire Real Teatro di San Carlo, le magnifique opéra de Naples qui est aussi le plus ancien et le plus majestueux opéra d’Italie.

En bonus
Si vous aimez les marchés, profitez de votre balade dans le centre pour découvrir le Mercato della Pignasecca, l’un des plus anciens marchés et plus populaires marchés de Naples. via Pignasecca. Tous les jours de 8h à 13h.

Plus loin, dans un quartier plus pauvre, le Mercato Porta Nolana, un autre des marchés les plus populaires de la ville. Au départ réputé pour son poisson frais, aujourd’hui, on y trouve un peu de tout. Piazza Nolana. Tous les jours de 8h à 14h.

 

N°3
Se balader sur le front de mer

Naples a l’énorme avantage de proposer des paysages aux visages complètement différents. A quelques pas du centre historique, la ville a aménagé une longue balade sur le front de mer qui va du port de Naples jusqu’au quartier de Mergellina en passant par le quartier de Santa Lucia.

Je vous suggère de commencer la balade devant le Palazzo dell’Immacolatella, un palais de style baroque construit au bord de la mer. Derrière-lui se trouve le port d’où partent les bateaux pour les îles alentours.

Ensuite, direction le Castel Nuovo, un château fort construit en 1279 et qui a servi de premier palais aux rois de Naples. Sa visite permet d’y apprécier des peintures du 16ème au 19ème siècle, des sculptures, mais aussi d’y profiter d’une vue panoramique sur le golfe de Naples. Comptez 6€ l’entrée et 4€ de plus pour faire la visite avec un guide.

On se dirige ensuite vers les quartiers de Santa Lucia et de Borgo Marinero, très fréquentée par les napolitains. Si l’endroit est très agréable en journée, c’est surtout le soir (hors weekend de préférence) qu’il faut s’y rendre pour siroter des cocktails dans l’un des bars animés. C’est aussi le lieu parfait pour un dîner au bord de l’eau dans l’un des restaurants chics qui fait face aux barques flottantes. Un bel endroit pour une soirée en amoureux magique et romantique. Poussez jusqu’au Porticciolo di Santa Lucia, la petite marina du quartier de Borgo Marinero.

C’est aussi dans ce quartier que se trouve le plus vieux château de la ville : le Castel dell’Ovo (Château de l’œuf), construit au 12ème siècle par les Normands. Il faut absolument grimper jusqu’aux remparts du château pour profiter d’un panorama à couper le souffle et voir les vagues se fracasser sur ses murs en contrebas.

La promenade se poursuit en se baladant en bordure de mer, le long de la via Partenope puis sur la via Francesco Caracciolo. Si vous avez le temps, poussez jusqu’au beau quartier de Mergellina.

Si vous voulez prendre un bain, rendez-vous à Bagno Elena, la première station balnéaire de Naples. Juste à côté se trouve le Palazzo Donn’Anna, l’un des plus célèbres palais de Naples, qui n’a jamais été achevé.

 

N°4
Déguster les nombreuses spécialités napolitaines

Là dessus, il n’y a aucun doute : vous allez vous régaler les papilles avec les spécialités napolitaines durant votre weekend à Naples. On pense forcément aux pâtes et à la pizza napolitaine mais la cuisine napolitaine est bien plus diversifiée que vous ne le pensez. Préparez-vous parce qu’un (vrai) repas italien est copieux !

Le repas commence avec les antipasti (à base de fromage, de poisson, de fruits de mer et de charcuterie)

Il continue avec le Primi de Campanie : les pâtes. Beaucoup de recettes sont préparées à base de tomates. Il y en aura autant pour les végétaliens que les amateurs de poissons/fruits de mer ou de viande. Les Gnocchi alla Caprese, le Ragù (sauce bolognaise), le Sartu di riso (timbale de riz) sont d’autres Primi napolitains à essayer.

Il se poursuit avec les Secondi, des plats de viande, de poissons ou de fruits de mer.

Au dessert, on a le choix : pastiera napolitana, une tourte à base de pâte brisée fourrée de ricotta et de fruit confits), baba au rhum ou Torta Caprese, un gâteau au chocolat noir et aux amandes.

Que vous soyez un bec sucré ou non, il vous faudra goûter à la Sfogliatella (prononcez sfoliatélé), LA pâtisserie typique de Naples et de sa région. Elle est préparée avec de la pâte feuilletée ou sablée et fourrée avec de la ricotta parfumée à la cannelle et des fruits confits.

(Re)découvrir les pâtisseries italiennes

Que diriez-vous d’une pause gourmande pour goûter aux autres pâtisseries italienne ? Au menu notamment, la Sfogliatella (dont la recette varie selon les pâtisseries, une bonne raison d’en manger plein), le baba au rhum.
Voici les adresses de quelques-unes des meilleures pâtisseries de la ville :
Sfogliatella Mary (Galleria Umberto I, 66) : une pâtisserie typique fréquentée par les napolitains.
Pasticceria Giovanni Scaturchio (Piazza S. Domenico Maggiore, 19) : chez Scaturchio, la sfogliatella est croustillante et fourrée à la ricotta et au citron confit. Le baba au rhum est une autre de leur spécialité. Ils sont proposés nature, au nutella, à la « panna » (chantilly) ou aux fruits. A emporter, vos pâtisseries vous coûteront moins cher.
Augustus (Via Toledo, 147) en plus des délicieuses pâtisseries, vous pourrez y manger des glaces et déguster de bons cafés italiens.
Pintauro (Via Toledo, 275) : chez eux, la Sfogliatella est croustillante et sa garniture est parfumée à la cannelle.
Sfogliatelle Attanasio (Vico Ferrovia, 1-2-3-4) il ne faut pas être pressé.e pour déguster la sfogliatella de cette boulangerie ! Prenez d’abord un ticket puis attendez votre tour pour récupérer votre pâtisserie tout juste sortie du four ! Il parait que l’attente en vaut la peine.

Des adresses italiennes recommandées par des italiens

Si vous êtes amoureux de la gastronomie italienne, je vous recommande le guide Big Mamma des restos en Italie. Il regroupe les 250 meilleures adresses en Italie recommandée par les Italiens des restaurants parisiens du groupe Big Mamma.

 

N°5
En prendre plein la vue sur les hauteurs de la ville

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de le faire mais, si vous pouvez, partez à la découverte des alentours du centre historique. Je pense notamment à Posillipo (Pausilippe en français), l’un des plus beaux et des plus riches quartiers de Naples, à Marechiaro, un ancien village de pêcheurs et Vomero.

Posillipo

Cette banlieue résidentielle huppée se trouve au nord de la ville. Elle est perchée sur un flanc de la colline du même nom qui surplombe la mer.

Vous pourrez vous balader dans ce quartier pour admirer quelques-unes des plus belles maisons de la ville mais c’est surtout au Parco Virgiliano, situé au sommet de la colline de Posillipo, qu’il faut se rendre pour profiter de l’un du plus beau panorama de la ville. Ce beau parc romantique compte plusieurs terrasses qui offrent des vues exceptionnelles sur le golfe de Naples et les îles de Capri, Ischia et Procida.

Si vous vous y rendez, ne manquez pas d’autres spots qui semblent valoir le détour comme la Villa Rosebery (la résidence d’été du Président de la République) et la Piazza San Luigi, une immense place en forme d’amphithéâtre qui offre un joli point de vue. En contrebas de la colline, le long du littoral, on trouve plusieurs petites plages.

Le quartier est apparemment très connu pour ses bars à cocktails et ses restaurants qui offre une vue magnifique.

Y aller : si vous n’avez pas de voiture, prenez le funiculaire dans le quartier Mergellina jusqu’au sommet de la colline Posillipo.

Marechiaro

En continuant vers l’ouest, Posillipo laisse place à Marechiaro, un ancien village de pêcheurs. Il parait qu’en le visitant, on peut avoir une idée de ce qu’était Naples il y a quelques années. En effet, il y règne encore l’atmosphère d’antan et on peut encore y voir les vieux canots de pêche en bois multicolores et les filets de pêche. Loin de l’agitation de la ville, vous apprécierez de faire une escale dans ce petit village paisible.

On y trouve quelques restaurant sur le front de mer qui seront sûrement plus abordables que ceux qui se trouve à Posillipo.

Mergellina

Les hauteur du quartier de Mergellina, offre lui aussi une superbe vue sur le golfe de Naples. Pour en profiter, montez jusqu’au belvédère Luogo panoramico accessible en empruntant la rampe di Sant’Antonio a Posillipo. Attention, ça grimpe ! Toujours à Mergellina, la longue jetée de Molo Luise offre une agréable promenade entre le port de Mergellina et la mer avec en bonus une belle vue sur le Vésuve et les îles.

 

Où se régaler de spécialités napolitaines ?

Naples regorge de bonnes adresses où manger, vous aurez donc l’embarras du choix en fonction de vos envies et de votre budget. Voici quelques unes des adresses que j’avais notées. Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de tout tester parce que notre weekend à Naples était bien chargé mais elles vous seront certainement utiles !

Pour manger les vraies pizzas napolitaines

Si vous vous renseignez un peu avant de partir, vous verrez que toutes les pizzerias sont les meilleure de la ville… Si vous optez pour les adresses incontournables, vous avez donc peu de chance de vous tromper.

Gino Sorbillo (Via dei Tribunali, 32)

Pizzeria Di Matteo (Via dei Tribunali, 94)

Antica Pizzeria da Michele (Via Cesare Sersale, 1)

Starita (Via Materdei, 27/28)

Pizzeria Vesi (Via Vincenzo Bellini, 23/24)

Pizzeria I Decumani (Via dei Tribunali, 58)

Trattoria e Pizzeria Antica Capri (Via Speranzella, 110)

 

Mon conseil

 

Il vous faut arriver tôt et/ou être patient.e pour les pizzerias les plus connues fréquentées aussi bien par les napolitains que par les touristes.

Sinon, voici quelques adresses (peut-être) un peu moins connues : Umberto (Via Alabardieri, 30), La Masardona (Via Giulio Cesare Capaccio, 27) un peu excentré, mais il parait que ça vaut le détour, Fiorenzano pizzaioli dal 1897 (Via Montesanto, 6)Antica Pizzeria Prigiobbo (Via Portacarrese a Montecalvario, 96), Pizzeria Da Attilio (Via Pignasecca, 17) Avouez, il y a de quoi faire si vous aimez les pizzas !

Pour manger autre chose que des pizzas

 Osteria La Chitarra (Rampe S. Giovanni Maggiore, 1) ce petit restaurant italien authentique se trouve à côté de notre appartement. Ils proposent une petite carte de plats faits maison. Nous avons beaucoup aimé les plats à base de morue et le risotto. L’accueil est très sympathique.

 Trattoria Da Nennella (Vico Lungo Teatro Nuovo103/104/105) une institution à Naples, au cœur du quartier espagnol, pour découvrir une cuisine napolitaine traditionnelle.

 La Cantina di via Sapienza (Via Sapienza, 40) une petite trattoria du centre historique fréquentée par des habitués qui propose des plats napolitains populaires. Dans le même esprit, il y a aussi Donna Margherita (Vico II Alabardieri, 4).

 Tandem Ragù (Via Giovanni Paladino, 51) une adresse incontournable pour manger le fameux ragoût. Arrivez tôt parce qu’il n’y a pas beaucoup de tables. À vrai dire, nous, on n’a pas aimé plus que ça…

 La Cantina dei Lazzari (Via Santa Lucia, 145) pour manger des fruits de mer en bord de mer.

 Spuzzulè Winebar (Via Sergente Maggiore, 54) un bar à vin pour prendre un apéro (fromage, charcuteries, tapas, vins italiens et bières artisanales) dans une ambiance sympa avec des prix raisonnables.

 Passion Of Sofi’ (Via Toledo, 206) pour acheter un cornet de friture (crevettes, calamars frits, petits poissons, arancini…) à déguster en marchant, comme les napolitains ! Il y en a plusieurs dans la ville.

 da Fofo’ (Via Gian Lorenzo Bernini, 22/A) il paraît que leurs pâtes sont à tomber, que le patron est très sympa et que l’addition est très correcte. À ne pas manquer si vous passez dans le quartier de Vomero.

L’incontournable glace italienne

Impossible d’aller en Italie sans manger des glaces italiennes ! Voici quelques adresses pour une pause glacée.
Gay-Odin (Via Toledo, 427)
Casa Infante (Via Chiaia, 189)
Il Gelato Mennella (Piazza Trieste e Trento, 57)
Fantasia Gelati (Via Toledo, 381) Récompensé d’un cornet d’or en 2007-2009
Soave (Via Alessandro Scarlatti, 130)

 

Où faire du shopping ?

Dans le centre historique, vous trouverez la plupart des fast fashion internationales. Elles sont pour la plupart installées le long de la Via Toledo et sur Riviera di Chiaia. Si vous aimez la lingerie, ne manquez pas les magasins de la marque italienne Intimissimi. Vous en trouverez plusieurs à Naples, mais la plus accessible est celle qui se trouve Via Chiaia, 195.

En passant, ne manquez pas la Galleria Umberto I, une galerie marchande construite à la fin du XIXe siècle. Vous tomberez forcément sous le charme de son style architectural : une immense et impressionnante verrière couvre la galerie en laissant filtrer les rayons du soleil. Levez les yeux pour admirer la coupole centrale haute de 57 mètres et baissez-les pour contempler la mosaïque géante du zodiaque représentée au sol. Il paraît que la plus belle entrée est celle qui est face au Teatro San Carlo.

Si vous aimez les cosmétiques naturels, je vous recommande chaudement la boutique Kiphy Saponi (3 Vico San Domenico Maggiore). Cette petite boutique en plein centre historique propose des savons bio et artisanaux vendus à la découpe ou en coffrets (idéal pour un cadeau). Vous aurez le choix entre des savons aux propriétés différentes à côté desquels sont proposés des huiles 100 % naturelles. La boutique est ouverte tous les jours (sauf le dimanche) de 10 h 30 à 14 h et de 16 h à 19 h 30.

Ramener des souvenirs gourmands

Vous avez envie de ramener un peu de Naples dans vos valise ? Fuyez les boutiques attrape touristes et dirigez vous vers des adresses tenues par des passionnés qui vous proposerons des produits de qualités. Voici quelques adresses dans lesquels vous trouverez des spécialités italiennes à ramener chez vous ou à offrir à vos proches.

Cicol’ E Ricott’ (Via Domenico Capitelli, 5) : une boutique dans laquelle vous trouverez de la charcuterie, du fromage et des taralli (biscuits salés italiens).

Eder Sas (Via Benedetto Croce, 44) : cette épicerie fine propose un large choix de pâtes, du limoncello et d’autres spécialités de la région.

Charcuterie esposito (Via Benedetto Croce, 39) certains la surnomme la caverne d’Ali Baba de la gastronomie napolitaine. Leur spécialité : les pâtes ! Pour ne rien gâcher, il parait que le propriétaire est accueillant et de bon conseil.

_ Muu Muuzzarella Lounge (Vico II Alabardieri 7) et Inn Bufalito pour goûter à la vraie Mozzarella di bufala.

Limonè (Piazza San Gaetano, 72) : l’adresse incontournable pour acheter du limoncello. Il est fait maison , selon une vieille recette de famille, avec des citrons Phlégréen naturellement non traités. Ils proposent aussi d’autres spécialités préparées à main selon des recettes traditionnelles : les crèmes (celle au melon serait excellente), le rucolino (liqueur de roquette), le vin de noix, le finocchietto (liqueur au fenouil sauvage) et les babà, Il paraît que la crème de melon vaut aussi le détour.

Tous les jours: 11:00 – 20:30

 

Le petit plus : ils proposent une visite de leur laboratoire artisanal incluant une dégustation gratuite de quelques-uns de leurs produits. Comptez 3€/ personne pour une visite de 30min. Plus d’infos et contacts pour réserver sur leur site.

 

Explorer les environs de Naples

Si vous restez plus qu’un weekend à Naples (au moins 4 jours pleins), ça peut valoir le coup d’aller visiter les environs. Si vous n’avez pas de voiture, ce n’est pas un problème, les transports en commun vous permettront de vous déplacer sans problème dans les environs.

  • aller visiter les célèbres ruines de Pompéi et/ou celles d’Herculanum (moins connues)
  • prendre le bateau pour aller découvrir la mythique île de Capri.
  • aller visiter une ou plusieurs villes de la côte amalfitaine (SorrentePositano et Amalfi). Si vous passez par Sorrente, allez manger chez Inn Bufalito Taverna Mediterranea (Vico I Fuoro 21, 80067Sorrente), un restaurant spécialisé dans la mozzarella où tout est délicieux.
  • monter au sommet du Vésuve, un volcan actif haut de 1281 mètres qui borde la baie de Naples, à l’est de la ville.
  • aller chez Tenuta Vannulo (via Galileo Galilei, 101 c.da Vannulo 84047 Capaccio Paestum), la plus célèbre caseificio (laiterie en français) de Campanie – et donc d’Italie, à 100 km de Naples. On peut y acheter leurs spécialités à base de lait de bufala (yaourt, glaces, fromages…) et bien sûr, la mozzarella sous toutes ses formes : boules, trecciabocconcini À proximité de là, on peut en profiter pour visiter les temples grecs de Paestum, l’un des plus beaux sites de Campanie.

Faire d’une pierre deux coups !

Si vous restez 4 jours ou plus, prévoyez d’aller explorer Rome le temps d’une journée ou plus. La capitale italienne n’est qu’à 1 h en train de Naples !

Informations pratiques pour un weekend à Naples

Aller à Naples
Naples est à environ 2 h 20 en avion de Paris. Nous avons voyagé avec Transavia et, comme à chaque fois, nous avons été ravis. Je vous recommande donc sans hésiter cette compagnie.

Rejoindre le centre ville
La solution la plus économique est de prendre l’Alibus, une navette qui relie l’aéroport à la gare centrale, dans le centre-ville. Le billet peut s’acheter à bord et est au tarif unique de 5€/personne. Il est valable durant 90 minutes et permet d’emprunter une correspondance (bus ou métro). Le trajet dure environ 30 minutes.

Se déplacer
Vous pourrez faire toutes les visites du centre historique à pieds, sans aucun problème. Pour le reste, optez pour le métro et les funiculaires.

Se loger
Nous avons opté pour un appartement sur AirBnb. Il était idéalement placé, en plein cœur du centre historique avec des restaurants, cafés et commerces à proximité. Notre hôte nous a accueillis autour d’un café – et de notre première Sfogliatella – pour les formalités. Il a pris le temps de nous présenter la ville dans les grandes lignes et de nous donner des conseils/bonnes adresses en fonction de nos envies. L’appartement était confortable, propre, moderne, très bien aménagé et bien équipé. Une solution pratique et économique pour un weekend à Naples. Voici le lien si vous cherchez à vous loger à Naples : https://www.airbnb.fr/rooms/15306045

 

Comptes Instagram à suivre

Depuis quelques années, Instagram fait partie des sources qui m’inspirent pour mes voyages. En regardant le compte Instagram officiel de la destination, les autres comptes Instagram qui lui sont dédiés et les hastags populaires, je découvre souvent des endroits que je n’avais pas repérés dans des guides et je peux mettre une image sur des lieux que j’aimerais visiter. Voici donc deux comptes à suivre pour découvrir de belles images de Naples : @napolidavivere et @visitnaplesofficial.

Vous pouvez aussi consulter/utiliser ces hastags pour découvrir des photos et partager les photos de votre weekend : #visitnaples #naples #napoli #igersnapoli #visitnaples #naplesmood #ig_napoli

 


Si vous cherchez d’autres destinations en Europe, je vous recommande Mykonos, Stockholm, Lisbonne, Bruxelles ou encore Barcelone.

2 commentaires

Juliette 11 juin 2019 - 11:59

Un article complet et de superbes photos qui donnent envie de découvrir Naples !!
Merci pour le partage Sabrina

Reply
Sabrina 11 juin 2019 - 16:16

C’est toujours un plaisir de partager mes récits de voyage. Merci à toi Juliette d’avoir pris le temps de laisser un mot.

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.